Revenir au site

Les bienfaits du vin pour votre santé

Consommé avec modération, le vin améliore votre santé et votre bien-être.

Boire du vin régulièrement et avec modération a des effets positifs sur votre santé. C'est ce que démontrent de nombreuses études de laboratoires scientifiques renommés, qui prouvent que boire deux verres de vin par jour est bénéfique pour la santé. Tour d'horizon des bienfaits.

Il nous aide à perdre du poids

Le Massachusetts Institute of Technology (le célèbre MIT) a démontré que le vin dispose d’une propriété toute particulière : il permet d’activer un gène qui empêche la formation de nouvelles cellules de graisses dans le corps. Ainsi, la consommation de vin permet de stopper la production de gras et donc de ne plus grossir.

Mais, ce n’est pas tout, car le vin permet aussi de stimuler les cellules de graisses existantes pour les épurer, et les éliminer petit à petit, permettant donc de maigrir !

Cependant, pour que cet effet soit véritablement visible sur votre silhouette, rappelez-vous que vous ne devez pas boire plus de deux verres par jour.

Évidemment, les résultats seront bien plus visibles si vous consommez du vin dans le cadre d’un régime équilibré et sans graisse.

Il stimule notre cerveau

Le vin (rouge en particulier) est un excellent moyen de renforcer nos processus cognitifs.

Et comment nous permet-il de réaliser cela ? Beaucoup d’études sur le sujet ont démontré que boire du vin, de manière équilibrée mais constante, et permet de prévenir la démence et les maladies dégénératives du cerveau.

Il permet de réduire les inflammations, d’éviter le durcissement des artères, il empêche la coagulation, améliorant ainsi le flux sanguin.
En résumé, il est un vrai atout pour lutter contre le déclin congnitif !

Il traite les infections des gencives

Si vous faites partie de ces personnes qui ont les gencives qui saignent régulièrement, réjouissez-vous : il existe un remède qui allie l'utile à l'agréable ! En effet, n’hésitez pas à accompagner votre repas d’un petit verre de vin. Celui-ci a la capacité d’éviter l’apparition des streptocoques et des bactéries responsables des
caries, en plus d’être très efficace contre la gingivite et contre les maux de gorge.

Il combat la fatigue

Étonnant, non ? Selon une étude parue dans The FASEB Journal, le resvératrol contenu dans le raisin permet d’améliorer notre état de forme. En particulier, lors des journées durant lesquelles nous sommes apathiques et très fatigués, la consommation de vin avec modération peut se révéler être un vrai stimulant.

Il libère nos endorphines

La consommation de vin libère les endorphines présentes dans notre organisme. Ces endorphines libérées provoquent une sensation de bien-être et de relaxation. Une étude de l’Université de Californie a prouvé cette faculté du vin, et plus particulièrement des arômes du vin. Bien avant l'ivresse, une consommation modérée de vin déclenche une sensation de bien-être, identique à celle que l'on peut ressentir lorsque l'on fait de l'exercice physique. Et il n'est plus à démontrer que ce qui est bon pour le moral est bon pour la santé !

N’oubliez pas également que le vin, combiné à certains aliments et à certains plats, peut délivrer une saveur encore plus raffinée et des propriétés encore plus puissantes.

Il amplifie les saveurs gustatives

C’est assez étonnant mais totalement prouvé de manière empirique. Boire du vin durant le repas permet, grâce aux propriétés astringentes de cette boisson, de nettoyer le palais et de mieux percevoir la saveur des aliments. De plus, cela réduit la saveur des graisses, notamment lorsque vous mangez de la viande, et donne une sensation gratifiante de bouche saine et nettoyée. Un détail à prendre en compte et qui doit encore plus vous convaincre d’accompagner un bon déjeuner, ou un bon dîner, d’un bon verre de vin.

Il réduit le cholestérol

Comme vous le savez déjà, le vin rouge est une source naturelle de polyphénols, et notamment du bienfaisant resvératrol, une substance chimique riche en antioxydants qui, selon la Clinique Mayo, nous aide à prendre soin de nos vaisseaux sanguins. Il permet en effet d’éviter la formation de caillots et il
réduit le taux de "mauvais" cholestérol.

En plus des polyphénols, le vin rouge contient de la vitamine E, qui aide également à nettoyer le sang, à éviter la formation de caillots, et à protéger les tissus des vaisseaux sanguins. De cette manière, un petit
verre de vin permet d’améliorer considérablement votre santé cardiovasculaire.

Il réduit le risque de cancer

Le vin est un puissant antioxydant. C’est un produit naturel capable d’arrêter, par exemple, la croissance des cellules responsables du cancer du sein, ou du poumon. L’une de ses propriétés les plus importantes est contenue dans l’action du resvératrol qui empêche les œstrogènes de dériver en cellules cancérigènes.

Il combat les infections urinaires

Grâce à ses propriétés antioxydantes et astringentes, le vin permet d’éviter que des bactéries se fixent dans les parois de la vessie ou des reins. Il optimise la filtration et la dépuration de ces organes. En plus c'est un matériau de construction qui donne des veines et des artères résistantes.

Nos gouvernants et leaders de la bien-pensance soulignent trop souvent les méfaits du vin, qui sont en fait les conséquences d'une consommation excessive du vin. Pourtant, consommer de manière régulière et avec modération, le vin est un vrai bol de santé.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK